L'un de mes deux hébergeurs de documents m'a lâchée, si vous constatez des liens inactifs, merci de me le signaler et je les rétablirai au plus vite!

lundi 10 juillet 2017

Préparer sa première rentrée quand on est M+ / PDMQDC (5/6)

Panique à bord! 
Tu es nommé(e) sur un poste Plus De Maitre Que De Classe en septembre, et tu n'as aucune idée de comment préparer ta première rentrée?
Les articles précédents:

Travailler avec plusieurs collègues différents, ça demande de l'organisation... mais aussi une certaine intelligence sociale. Ce n'est pas toujours évident de s'adapter à la fois au fonctionnement et à la personnalité de chacun, de se constituer force de proposition afin de pouvoir se faire plaisir, sans s'imposer non plus, ne pas mettre les pieds dans le plat, ni être intrusif. 
Certains collègues vous accueilleront les bras ouverts, d'autres vous fermeront la porte au nez (sans vouloir vous faire peur hein). 
Et pourtant, il va falloir travailler avec tout le monde, et dans un climat serein, ce serait préférable et plus constructif.

Typologies des M+:
Dans cet article du Centre Alain Savary, sont évoqués plusieurs types de M+, que j'aimerai développer:
  1. Le M+ « caméléon » qui se fond dans la pratique de chaque enseignant sans chercher à imposer sa personnalité d'enseignant ni à communiquer sur ce qu'il voit.
  2. Le M+ « personne-ressource » qui amène de nouveaux contenus ou formats pédagogiques. Dans ce cas là, le M+ se constitue force de proposition et est moteur de nombreux projets.
  3. Le M+ « pollinisateur », qui diffuse les bonnes idées de chacun dans les autres classes, et favorise ainsi l'harmonisation des outils, des pratiques, des langages didactiques.
Attention, la pollinisation doit être faite avec bienveillance, parcimonie, et une tonne de paires de gants. Cette posture peut-être dangereuse, il ne faut absolument pas tomber dans le jugement, et d'autre part cette pollinisation peut être très mal vécue par certains collègues: "Tu dis toujours que Truc a fait ça et ça et ça de bien, mais moi aussi je fais des choses bien et tu n'en parles jamais. 

On peut imaginer aisément que la première posture (caméléon) est la plus facile à adopter. C'est celle que je vous conseille en début d'année. Mais c'est aussi probablement celle qui a le moins de bénéfices sur le travail d'équipe et l'évolution des pratiques enseignantes. Dès lors que l'on a apprivoisé quelques uns de ses collègues, pourquoi ne pas tenter de changer de posture?

Typologies des collègues binômes au sein de la dyade MC/M+:
Il n'y a aucune raison que nous rangions les M+ dans des cases, et pas leurs collègues MC (maitres de classe). 
Qu'une dyade MC/M+ soit efficace ou non, on ne peut l'imputer au M+ seul.
Je me suis donc amusée à lister une typologie des collègues MC en fonction de leur implication au sein de la dyade MC/M+.

  1. Collègue complètement réfractaire à l'idée d'accueillir un M+ dans sa classe, et même de lui laisser ses élèves (pas d’interaction, 0% comme les yaourts). Bon je vous rassure, je le mets pour être exhaustive, mais je ne suis jamais tombée sur un collègue de ce type.
  2. Collègue acceptant le dispositif mais sans que ça le/la bouscule trop. Accepte une intervention du M+ sur ses élèves, mais seulement si elle répond à l’un de leurs besoins, de préférence sur un groupe sorti de la classe, et surtout sans s’impliquer dans la co-préparation (100% de préparation pour le M+, 100 à 70% de prise en charge par le M+ pendant les interventions)
  3. Collègue extrêmement motivé pour le travail en équipe : co-réflexion en amont, co-préparation et co-intervention (50/50% pendant la préparation et pendant les interventions, mais heureusement qu’ils ne sont pas tous comme ça parce que c’est génial mais très chronophage).
  4. Collègue faisant entièrement confiance au M+, accepte ses propositions aveuglément quelles qu’elles soient, s’impliquant un peu dans la co-préparation du projet mais surtout beaucoup dans son déroulement (30/70% pendant la préparation, 50/50% pendant le projet).
 Ce qui est beau là-dedans, c'est que tout cela n'est pas figé, et peut évoluer. Cela dépendra de votre sourire, de votre bonne humeur, de votre compétence, et du temps. Donc patience, tout est possible!

Je vous conseille, en début d'année, de laisser vos collègues prendre leurs marques avec leurs nouveaux élèves, et d'y aller en douceur. Ne pas trop s'imposer, mais ne pas se cacher non plus.

Le co-enseignement c'est formidable, quand ça marche. Donc si le MC n'est pas prêt, privilégiez un dispositif en atelier, en demi-classe ou bien encore où vous êtes juste en observation et aide des élèves. Au fur et à mesure de vos discussions pédagogiques, vous allez apprendre à vous connaitre, et vous oserez vous lancer à être à deux sur l'estrade!


Ceci est un article présentant mes astuces perso et mon fonctionnement, ce n'est en aucun cas une prescription officielle... De toute façon il n'en existe pas! :P
N'hésitez pas à lire les commentaires, d'autres infos s'y trouvent!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cliquez sur "Nom/URL" ci dessous pour entrer votre pseudo et l'adresse de votre blog!

MERCI pour votre commentaire! :)